ALPHABET À BARBES

La petite pêche n'a pas abandonné toutes ses traditions.

C'est ainsi que subsiste, sur les côtes de Bretagne, un usage qui consiste à enjoliver les lettres et les chiffres qui indiquent, sur la coque des bateaux, leur nom et leur numéro d'immatriculation.

Cette tradition découle d'une ancienne croyance selon laquelle les chiffres droits et raides (1, 4, 7 en particulier) doivent être considérés comme non pêchants.
Aussi, pour conjurer le mauvais sort, le pêcheur breton prend-il soin de les agrémenter de formes rondes. Ce qui lui permet d'espérer de bonnes marées.

Il étend cette façon de faire aux lettres, les ornant de courbes gracieuses et de pêchantes arabesques.

Et tous ces beaux caractères, à barbes ou à crochets, sont tracés en creux sur la coque, afin de permettre au patron d'en retrouver facilement les contours lorsqu'il faut les repeindre.
  
Alphabet  barbes