BEAUFORT

Le vent est défini par deux paramètres essentiels: sa direction et sa vitesse.

Déjà, dans l'Antiquité, les Chinois et les Égyptiens avaient construit des girouettes qui mesuraient avec une excellente précision la direction du vent.

Il faut attendre le XVIIe siècle pour que les savants européens expérimentent des mesures de vitesse à l'aide de systèmes plus ou moins astucieux.
En 1760, Michel Christophe Hanov tenta de standardiser les mesures de force du vent en hissant des pavillons de longueur inégale et en notant, à un instant donné, celui que le vent amènerait à l'horizontale.

L'échelle de Beaufort représente la tentative la plus heureuse qui ait permis de dégager une expression numérique de la vitesse du vent, due à l'amiral Beaufort, elle fait appel aux effets secondaires perceptibles et observables sur la surface de la mer.
Exclusivement réservée à l'usage des marins, l'échelle de Beaufort fut normalisée dans la marine à partir de 1805. Utilisée dès 1834 par la Royal Navy, il fallut attendre 1874 pour que sa généralisation soit recommandée à la Conférence de Météorologie Maritime.

L'Échelle de Beaufort : Échelle de Beaufort
L'Échelle de Beaufort de 1820 : Échelle de Beaufort 1820