CALFATER

Vient du latin Cale Facere , chauffer le calfatage d'une ravine.

Cette opération s'effectuait au moyen de poix et de goudron employés à chaud.


CALFATAGE

Opération destinée rendre étanche une coque en bois construite franc-bord.

Elle consiste à enfoncer à coups de maillet, au moyen d'un ciseau en fer de différentes dimensions - appelé calfat ou calfait - des tresses de coton suiffé dans les joints ou coutures entre les planches du bordé, entre les lattes du pont et des gaillards d'un navire.

On recouvre ensuite ces tresses de brai (résidu de la distillation du goudron) bouillant qui, en se solidifiant, l'isole de l'eau de mer. (aujourd'hui, on utilise des mastics souples).