FRÉGATE

Anciennement très petit bâtiment à rames.

Ce mot apparu en France au XVe siècle, tire en fait son origine de l'italien Fregata. On appelait en effet, en Méditerranée Frégates, de longs bâtiments à voiles et à rames qui "portaient couverte" et dont le bord plus haut que celui des galères avait des ouverture semblables aux sabords afin d'y passer les rames.

Au XIXe siècle, ce mot désignait un bâtiment de guerre, portant trois mâts qui pour la "force" venait après les vaisseaux de ligne. Il était le plus grand des navires de guerre portant une seule batterie, mais avec une importante artillerie sur le pont.

Aujourd'hui, la frégate est un bâtiment rapide, employé comme escorteur de haute mer et lance-engins. Ce fut pendant la deuxième guerre mondiale que ce nom fut repris. Les anglais désignaient ainsi les escorteurs anti-sous-marins. Puis ce type de navire fut perfectionné et puissamment armé de missiles anti-aériens et anti-sous-marins.

Parmi les dérivés de ce nom, le Frégaton qui était un petit batiment vénitien assez commun dans la Mer Adriatique. Il était coupé à "coupe quarrée" portant un artimon, un grand mât et un beaupré.

Frégate