PANTALON À PONT

Il s'agit d'un pantalon vraisemblablement porté par nos marins au XIXe siècle. Comme souvent dans la mode, le mot pont est dû à la caractéristique d'une pièce du vÍtement.

Le pont est en fait la partie trapézoïdale qui se rabat sur le devant du pantalon. Ce morceau de tissu, qui fait office de braguette, s'attache par une série de boutons sur les côtés et à la ceinture.

Ce système de fermeture, dit à pont levis, est né en France au XVIIIe siècle, à la suite de la guerre de la Succession d'Autriche (1740 - 1748).

Les historiens ont relevé deux types de ponts : le petit (étroit sur le devant du pantalon) puis le grand (qui recouvre le ventre).